55 ans d'histoire...

Années 1960:

En 1961, les fondateurs du Foyer Patro de Rivière-du-Loup implantèrent un premier campement élémentaire au lac Saint-François mis à la disposition des terrains de jeux. C’est en 1964 que le Camp Richelieu Vive la Joie verra officiellement le jour. Soucieux de vouloir assurer la survie de ce premier embryon du Camp, l’abbé Ronald Landry décida de mettre sur pied une corporation sans but lucratif afin de mettre au monde le Camp Richelieu Vive la Joie et s’associa avec certains membres du Club Richelieu de Rivière-du-Loup afin de faire de notre Camp leur œuvre principale. 

Previous
Next
Previous
Next

Années 1970 et 1980:

Après un succès fulgurant du Camp à la fin des années 1960 et au début des années 1970, notre Camp vécu un court moment de stagnation, ce qui mena les membres de la corporation  à s’interroger sérieusement sur la vocation et l’avenir de celui-ci. Ces réflexions mèneront notamment à l’intégration d’un conseil d’administration afin d’assurer la gestion du Camp. C’est en 1985, que ledit conseil d’administration décida de faire réaliser une étude visant à améliorer ses opérations et la performance de notre camp sur le marché des camps de vacances au Québec. Ce mandat fut confié à l’Institution du Plein Air Québécois qui, en juin 1986, déposa un plan prévoyant de nombreuses modifications tant physique qu’au niveau des services tels que l’alimentation, l’animation et l’encadrement, la programmation et la mise en marché.

De 1988 à 1995 :

À la suite de ce plan proposé par l’Institution du Plein Air Québécois, plusieurs changements survinrent, menant à de nombreuses améliorations. Les bâtiments tels que le Pavillon Richelieu comprenant la cafétéria et l’administration, les dortoirs des Amis de la Forêt et du Coureur des Bois, les abris extérieurs avec foyer et le Séquoïa virent ainsi le jour. Il en fut de même pour la conception de nouveaux plateaux d’activités tels que le mur d’escalade, la piste d’hébertisme et la tyrolienne, de même que la passerelle écologique située dans le marais.

Previous
Next
Previous
Next

En 1999 :

Cette année, le conseil d’administration poursuit le développement du Camp, engageant le tout premier directeur général à temps plein. Avec sa forte expérience dans le milieu des camps de vacances, Pierre Langevin développa un nouveau fonctionnement mieux adapté pour le camp régulier et développa les camps spécialisés ainsi que le camp de jour comme nous le connaissons aujourd’hui. De plus, il apporta plusieurs améliorations au niveau des infrastructures, soit dans les dortoirs des Amis de la Forêt et du Coureur des Bois, ainsi qu’un nouveau système d’eau souterraine afin de se conformer aux nouvelles lois sur l’eau potable et améliorer les services offerts à notre clientèle.

En 2007 :

Une nouvelle ère débute à notre Camp par l’arrivée d’une nouvelle directrice générale en Geneviève Paquet. Celle-ci prend les rennes de l’organisation avec la même vision et une forte détermination pour le développement des services du Camp Richelieu Vive la Joie. De concert avec le conseil d’administration, plusieurs actions sont mises sur pied afin de maintenir et d’améliorer la qualité de notre Camp, telles que la création d’un nouveau poste à temps plein de directrice adjointe, la mise en place de divers moyens de financement et plusieurs améliorations au niveau des immobilisations, sans compter le développement majeur des nombreux services offerts.

Previous
Next
Previous
Next

En 2014 :

2014 est une année mémorable pour notre Camp, puisqu’elle marque les 50 ans d’histoire de ce dernier. Le camp profite d’ailleurs de ce 50e anniversaire pour rayonner dans la région ! Une refonte de l’image publicitaire est réalisée, de même que l’aménagement de jeux d’eaux et d’un labyrinthe sur ses terrains ne sont que quelques-unes des activités extraordinaires réalisées durant l’année, sans compter la trouvaille de notre ami Koolajoie ! Le conseil d’administration et la direction du Camp partagent ainsi une vision commune : celle de continuer à faire vivre, pour plusieurs années encore, une *expérience camp* à la hauteur des attentes à toute sa clientèle.

En 2019 :

Du changement survient de nouveau au sein de l’équipe du Camp, avec l’arrivée de Vincent Laflamme à titre de nouveau directeur général. Arborant la même vision que ces prédécesseurs et visant le développement constant des services offerts afin de développer de nouveaux produits et diversifier la clientèle, plusieurs projets sont déposés sur la table et l’administration poursuit le déploiement de nombreux efforts avec la collaboration constante du conseil d’administration.

Previous
Next